AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mystery
Pandore a ouvert sa boîte

avatar

Feuille de personnage
Bottin de Relations:
Carnet de note:



▌ARRIVÉ(E) LE : 12/04/2014
▌VOYAGES EFFECTUÉS : 815

MessageSujet: Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END Sam 12 Avr - 17:59

The Mystery

Le mystère du temps et celui de la vie, même combat




The first time we met...


Hello Sweetie ! Si tu ne le sais pas je suis The mystery girl, mais tu peux aussi m'appeler Mystery. Actuellement j'ai 1307 ans et je suis né le il y a bien trop longtemps pour m'en souvenir à Gallifrey, pourtant, je me retrouve à l'époque je suis à toutes les époques quand je veux !. Je fais partie de la merveilleuse race des Seigneurs du temps, alors tu devrais quand même faire attention à ton comportement avec moi, conseil d'ami. On me dit souvent que je ressemble à Scarlett Johanssson, ce qui est plutôt une bonne chose. Dans la vie, je suis voyageuse interstellaire et justicière à mes heures perdues. Sinon, je suis dans une situation très compliquée. Voilà, tu connais à présent quelques petits trucs sur moi ! En passant, je voudrais remercier rosewins, CW stuff, Blondie pour les différentes ressources de cette fiche !
I've a lot of feelings...


« Je suis le genre de fille avec un caractère bien trempé, jamais je ne me laisse marcher sur les pieds. Un de mes grand défaut est d'avoir toujours quelque chose à répondre à une remarque qu'on va me faire, c'est bien mais à la fois mal.
Je suis d'ailleurs impulsive, je préfère donc aller me défouler autre part que d'éclater contre la personne ou l'objet devant moi, mais je ne suis pas violente pour autant. La violente est d'ailleurs pour moi quelque chose qui ne devrait pas exister, il y a d'autres moyens de régler les soucis.

Je suis un peu fofolle sur les bords, mais je sais être sérieuse quand il le faut... ou presque. Les inégalités sont quelque chose qui me font bondir ! Je ne supporte tout simplement pas cela, certes sur Gallifrey il y a des classes sociale mais tout les seigneurs du temps se valent. C'est surement pour cela que j'aime faire de la petite justice. La justicière mystère.

Je mens, comme tout les seigneurs du temps d'ailleurs. Je ne suis pas non plus une menteuse née, je suis quelqu'un de sincère mais quand il y a besoin un petit mensonges de temps en temps n'as jamais fait de mal à personne n'est-ce pas? »

Who are you ?


Derrière ce fabuleux personnage, je suis Insolence et j'ai 21 ans . Si vous voulez vous décrire en quelques mots, n'hésitez pas !J'ai découvert ce forum en le créant et en y faisant un second compte  devil . Honnêtement je le trouve de la balle héhé .

Pour aider le staff :
Code:
[b]Scarlett Johansson[/b] ▬ « Mystery »
Code by Morrigan



Dernière édition par Mystery le Lun 16 Juin - 21:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mystery
Pandore a ouvert sa boîte

avatar

Feuille de personnage
Bottin de Relations:
Carnet de note:



▌ARRIVÉ(E) LE : 12/04/2014
▌VOYAGES EFFECTUÉS : 815

MessageSujet: Re: Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END Sam 12 Avr - 18:00

Tick Tock goes the clock ...



«  Quelque chose est sûr, j'ai ouvert la boite. Mon nom est Pandore et voici mon histoire.

Bien que faisant partie de la race des seigneurs du temps je suis née sur terre. Mes parents étaient tous les deux des voyageurs acharnés et hors de question de s'arrêter parce que mini-eux était en route, non non.
Ma mère est morte en me donnant la vie, ma naissance c'est donc faite remarquée par un jaillissement de lumière du haut de la montagne où ils avaient fait leur camps. Devinez le nom de celle-ci? Le mont Olympe bien sûr.

Le retour sur Gallifrey, notre planète, ne fut pas des plus glorieux. Pour avoir osé mettre au monde un enfant Gallifreyen sur terre ils seraient punis... et en punition leur enfant servira la cause des seigneurs du temps jusqu'à la fin de sa très très longue vie.
L'enfance qu'on m'offrit ne fut pas des plus joyeuses, mon père trompait ma mère et je le voyais bien. Ma mère était malheureuse à souhait, depuis ma naissance aucun de deux n'avaient voyagé.
Comme tout enfant, à huit ans on me sépara de mes parents il était temps d'être initié au schisme métamorphique qui déciderait si oui ou non j'étais en droit de prendre les voiles à mon tour. La réponse était oui, je n'étais pas devenue folle, je n'étais pas morte et tout simplement j'avais vu le temps se dérouler devant mes yeux. Deux cents années d'études étaient maintenant à prévoir.

Dans mon dos se tramait le complot, ma "punition". La boîte de Pandore... tous les maux de l'humanité enfermé dans une si petite boite. Les humains pensent qu'elle leur était destinée, que son ouverture avait déclenché la mort, la famine, la vieillesse etc. Mais non, la boîte de Pandore contenait tout ce que les Gallifreyens ne devaient pas ressentir... les sentiments humains.
Ainsi est née la légende de la boîte de Pandore, nul ne sait comment celle-ci c'est retrouvée sur terre par la suite.
J'ai donc commencer à voyager avec la boîte aux environs de mes deux cents années, un TARDIS capricieux en cadeau de fin d'études.
On m'avait donné quelques règles et bons conseils : la boîte a une conscience elle te parlera, mais jamais tu ne devras l'ouvrir. Si tu l'ouvres tu te maudis et tu passeras mille années en homme, tu brûleras deux régénérations en même temps, car ton corps sera homme mais ton âme restera femme. Ta descendance tu maudiras, tu auras une fille qui prendra ta place et ainsi de suite. Et enfin vivre des centaines d'années avec les sentiments humains en toi du devras.
Si seulement j'avais su qu'en fait le but était que je tombe dans le panneau jamais je ne l'aurais acceptée.
L'image que les humains se font de Pandore était totalement vraie à ce moment-là, la jeune femme tenant une boite dans ses mains, rousse. Oui c'était ma tête de l'époque.

J'ai brûlé ma première régénération lors d'une sorte de guerre entre humains, trop faible surement pour me défendre.
Et en effet la boîte avait une conscience, elle me parlait très souvent en disant de faire des choses. Aller voir les humains par exemple, partager avec eux mon savoir, partager leur table et bien d'autres choses encore. Mais jusqu'à maintenant je ne l'avais jamais écoutée.
J'ai craqué, oui vous avez bien lu un jour ne supportant plus d'entendre la boîte dire et redire des choses je suis partie à l'aventure pour les rencontrer réellement ces fameux humains. Le lien est passé très vite, ils sont fascinants alors pourquoi cacher leurs émotions dans une boîte comme s'ils étaient une bombe atomique pouvant détruire l'univers en quelques heures?
Trop curieuse, la boîte c'est ouverte après mon Trois cents ème anniversaire. À vrai dire rien ne c'est produit, la boîte était vide et je pensais que c'était une blague. Rien n'a changé, aucun sentiment humain ne m'est apparue j'étais toujours la même, mon rôle était donc quelque chose d'inventer je n'avais plus de but.

C'est à ce moment-là que Mystery c'est créée, pour pallier à un manque cinglant d'activité je me suis inventé ce personnage pour résoudre les soucis dans l'univers. Les petits mystères du monde quoi, en particulier les soucis extraterrestre.
Ce sera seulement bien plus tard qu'on me proposera d'aider à remplir la plus grande prison de l'univers, les enfers. Nous étions deux, j'attrapais, je jugeais il faisait appliquer les peines. Et cela est toujours mon rôle aujourd'hui.

Bref, tout a dérapé lors-ce que j'ai encore été tuée, les risques du métier. Au réveil de ma régénération j'ai eu la surprise de me retrouver avec un service trois pièces, quelques petites parties en moins, des cheveux courts et un corps remplie de testostérone. C'est à ce moment-là j'ai compris que la malédiction était vraie. Troisième et quatrième régénération venait de brûler d'un coup.
En tant qu'homme le moins qu'on puisse dire était que j'étais un vrai salaud. J'avais tant de mal à accepter mon sort que je renvoyais la faute sur les autres, ma bonne humeur c'était envolée comme mon sens du devoir, mon boulot c'était mon boulot et un point c'est tout.

Quand la guerre du temps a éclatée mon devoir était d'y aller, bien que je n'avais plus rien à voir avec ce peuple qui m'avait fait ce cadeau empoisonné.
A peine arrivée que j'étais mortellement touché et j'engageais mes prochaines régénérations cinq et six comme beaucoup de mes frères/sœurs. Mais les villes tombaient les unes après les autres, les Daleks étaient bien trop forts et nombreux pour nous, tout allait tomber quand... glacial... c'était glacial le froid venait de s'emparer de moi... à mesure que je mourrais une nouvelle fois je voyais le ciel le Gallifrey se recouvrir de quelque chose qui ressemblait à de la glace.

Nous ne savons pas combien de temps nous sommes restés bloqué ainsi, plusieurs centaines d'année disaient certains, un millénaire disaient d'autres, mais le plus important était que quand la faille c'est ouvert nous avons saisie l'occasion, nous sommes sortis. J'aurais tout de même vécue pendant toutes ses années ma régénération sept et huit en boucle.

La liberté avait un gout amère, la-bas il y avait encore tant de monde, toute ma famille. Mais ils étaient protégés c'était le plus important. Un jour nous le retrouverons.

Je ne savais ce que j'allais faire à présent, peut-être reprendre là où je m'étais arrêté? Donc direction la terre et c'est là qu'une partie de la vie bascula. Nous seigneur du temps nous faisons souvent accompagner d'humains et ce jour-là je rencontrais la personne qui me suivrait ces prochains temps, une humaine, une femme donc. Je l'ai rencontrée sur une histoire de meurtre en société, elle était la victime ce jour-là et après avoir réglé cette histoire et la libérer elle eut l'audace de me demander de l'emmener chez moi pour quelques temps pour qu'elle puisse se reconstruire. Sur le coup j'ai rigolé pour me moquer d'elle et finalement... "ok tu veux venir alors viens..." et là voici dans mon TARDIS.
Il y eut beaucoup de voyages, beaucoup de petits soucis résolus. Pour la remercier je lui proposais de l'emmener passer des vacances sur une planète paradisiaque, à la suite de cela je la ramènerais sur terre et nous en resterions là, ce n'est pas que je n'aimais pas sa présence, mais voyager avec une humaine était une lourde responsabilité... si elle mourrait ou lui arrivait un accident il n'y aurait pas de marche arrière.

Nous y sommes resté une semaine sans soucis, puis la deuxième un rapprochement se fit, mais je ne voulais pas laisser de place à des sentiments, un seigneur du temps ne tombe pas amoureux d'une humaine hors de question.

L'erreur eut lieu au début de la troisième semaine alors que je venais de sonner le glaive... elle devait rentrer c'était un ordre!

En moins de temps qu'il en faut pour dire dire TARDIS nous étions enlacés dans un lit et en moins de temps qu'il fallut pour dire "zut" la chute était terrible.

Je l'ai déposée chez elle, la priant de ne jamais la revoir. Mais pour elle ce n'en était apparemment pas assez, le mois suivant un coup de téléphone vint troubler mes voyages... c'était elle et m'annonçait sa grossesse. Me défiler ne faisait pas partie de ce que j'étais, j'assumais donc ce que j'avais fait.

J'ai recherché de planète en planète quelqu'un qui voudrait bien m'aider... mais je n'arrivais pas à trouver. Un jour je tombas sur de vieux ennemis, tant-pis pour moi se devait être mon heure. A 1307 ans ma neuvième et dixième régénérations étaient en cours.

Louise n'était finalement pas enceinte, c'était un stratagème pour me garder. Raté, non seulement ce fut une femme qui se présentait devant moi, mais je fis couler sa vie au plus bas qu'il était possible. Pas de seconde chance.

On ne va pas dire que c'est un suicide, mais au moment de la fin présumé de la malédiction il se pourrait que je me sois presque volontairement jeté dans la gueule du loup. Onzième arrivait seule cette fois, ainsi que Pandore qui s'éveillait enfin en moi. De jours en jours de nouveaux sentiments arrivaient, m'ouvrant les yeux sur beaucoup de choses dans ce monde. Mais aussi sur la tristesse, la naïveté et cette petite flamme inconnue au fond de moi serait-ce l'amour?

Je suis Pandore et ma boîte est mon fardeau.»
Code by Morrigan



Dernière édition par Mystery le Jeu 29 Mai - 23:02, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END Sam 12 Avr - 18:17

Re-Bienvenue à la maison :3
Revenir en haut Aller en bas
James E. Riddler
Le garçon qui avait peur des monstres

avatar

Feuille de personnage
Bottin de Relations:
Carnet de note:



▌ARRIVÉ(E) LE : 12/02/2014
▌VOYAGES EFFECTUÉS : 780

MessageSujet: Re: Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END Sam 12 Avr - 20:50

THe mystery machine xD *sort*

Re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
http://project-chimera.forumactif.org
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END Dim 13 Avr - 23:28

Scarlett <3
Quel bon choix !
Re-bienvenue insol' Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END Ven 18 Avr - 18:53

Re-bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
 

Le mystère est à la où tu ne l'attends pas - END

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gallifrey never dies :: LE COMMENCEMENT  :: Présentations :: Fiches validées-