AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TARDIS


avatar


▌ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2014
▌VOYAGES EFFECTUÉS : 116

MessageSujet: Contexte Mar 18 Fév - 21:36



Contexte

Lorsque l'histoire commence ...






"Une faille temporelle est une faiblesse dans l'univers, un point où deux parties d'espace-temps se touchent et qu'il est possible de traverser."

Lors de la dernière régénération du Docteur, un paradoxe fut créé. Il était si puissant que la faille s’agrandit jusqu’à ce que sa taille soit suffisamment large pour laisser passer certaines choses. Des choses qui n’auraient jamais dû quitter leur espace-temps. L’équilibre était rompu et certaines forces comptaient bien en profiter. Là-bas, sur Gallifrey, les Seigneurs du Temps n’étaient pas restés insensibles et inactifs face à ce phénomène. Conscient que leur bonne fortune était infime et ne durerait pas éternellement, même malgré le paradoxe.

Alors, les Seigneurs du Temps se saisirent de leurs appareils de téléportations et choisirent de braver le danger qui se dégageait de la faille et de tenter leur chance. Une, puis deux, puis trois personnes passèrent de l’autre côté de la faille avec succès et bientôt, ils furent des centaines à se déverser de l’autre côté. Mais la faille se referma, coupant l’accès à Gallifrey et piégeant les derniers Seigneurs du Temps, ceux qui n’avaient pas  eu le temps de traverser.

Ceux qui avaient franchi la faille décidèrent de s’éloigner au plus vite, afin de ne pas être vus du Docteur et pour s’éloigner le plus rapidement possible du danger.  Car le Docteur ne les avait pas vus, son attention étant accaparée par sa régénération.

Personne ne sait avec exactitude combien de personnes ont pu traverser ce jour-là. Une centaine, peut-être mais rien ne pouvait être sûr. La seule chose qui était sure, c’était que de nouveaux événements étaient à prévoir… sans pouvoir estimer avec exactitude quelle serait la nature de ces changements. Car si certains Seigneurs du Temps  sont de nature bonne et pacifique, vouant leur existence à l’amélioration de celle de toutes les autres races, comme le Docteur, d’autres ont déjà prouvé, par le passé, le présent et le futur qu’ils ne sont pas d’aussi noble nature. Certains d’entre eux sont même de terribles guerriers, se servant des dons des Seigneurs du Temps pour de mauvaises raisons.
Revenir en haut Aller en bas
http://gallifreyneverdies.forumactif.org
TARDIS


avatar


▌ARRIVÉ(E) LE : 26/01/2014
▌VOYAGES EFFECTUÉS : 116

MessageSujet: Re: Contexte Lun 25 Avr - 0:52



Contexte, suite

Lorsque l'histoire continue ...






Gallifey était désormais cachée à la fin de l'univers. Libérée de son blocage temporel. Personne n'était au courant, pas même les centaines de seigneurs du temps qui avaient réussi à s’enfuir par la faille lorsqu'elle c'était ouverte. Personne? Sauf le docteur!
La rumeur avait alors commencé à se répandre parmi les seigneurs du temps, mais personne n'osait aller voir si cela était vrai, personne n'oserait s'aventurer jusqu'à la fin de l'univers sans réellement savoir où aller. Une rumeur, comme d'habitude et l'idée fut bien vite oubliée.

Jusqu'au jour où, après avoir mis leurs TARDIS en route, un message d'alerte les informa qu'un protocole de retours d'urgence les ramenaient sur leur planète. Fini de vagabonder dans l'univers, les choses sérieuses allaient recommencer.

Sur Gallifrey, la situation gouvernementale était plus que sensible, le président Rassilon et le haut commandement avaient été écartés du pouvoir et le nouveau président -le docteur- avait de nouveau fui en laissant la planète bancale. En attendant de trouver une solution, tout le monde devait rentrer à la maison, sans exception. Chaque TARDIS fut immobilisé jusqu'à nouvel ordre. Et quelque chose prédisait que les seigneurs du temps ayant fui par la faille n'allaient pas être accueillis les bras ouverts sans devoir rendre des comptes. Sauf qu'avec eux étaient également arrivés toutes les personnes qui se trouvaient dans leurs vaisseaux, toutes les personnes qui voyageaient avec eux et qui n'avaient absolument pas le droit d'être là.
Revenir en haut Aller en bas
http://gallifreyneverdies.forumactif.org
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gallifrey never dies :: LE COMMENCEMENT  :: Le Big Bang-